C’est la saison de… Le sirop de sureau ou hyldeblomst

Je republie cet article que j’ai publié il y a deux ans lorsque j’ai découvert la boisson de sureau. C’est la saison!!! Ouvrez les yeux, inspirez, dégustez!

Ah quelle découverte !!!! Petite sœur vient sur Paris car nous avions le concert de Mathieu Chedid prévu 😊. Petite parenthèse musicale, top M, que j’aime, j’M <3. En nous promenant le dimanche, elle me dit qu’elle a goûté chez une copine une boisson à base de fleurs de sureau. Ha! A moi la prochaine tambouille !!!! On a cueilli quelques ombrelles de fleurs (ou corymbes) et je me suis exécutée accompagnée de ma louloute qui m’a aidé à séparer les fleurs.


Voici la recette que j’ai testé pour faire un sirop de sureau à déguster avec un petit vin blanc bien froid et avec de l’eau pour les enfants :

-Autant d’ombrelles que vous pouvez porter dans vos mains à deux (on a eu une dizaine)

-Deux litres d’eau

-Jus de 2 citrons

-40 g d’acide citrique

-1 kg de sucre roux (je réduis toujours la quantité de sucre, vous pouvez ajouter jusqu’à 2 kg de sucre)


Préparation

Posez les fleurs sur une table de couleur claire pour mieux voir s’il y a des ‘intrus’. Préparez-vous à une séance de 1h de méditation ou de papotage avec l’élu de votre choix😊.

Secouez les ombrelles pour déloger les petites bêtes qui se régalent et se cachent partout. Enlevez les fleurs en les séparant des tiges vertes.








Admirez la beauté de ces si petites fleurs parfaites, géométriques, délicates.







Posez les fleurs dans un saladier en verre et sans les laver, pour conserver davantage leur arôme. Portez les deux litres d’eau à ébullition avec une partie du sucre pour qu’il fonde bien dans l’eau chaude. Dès ébullition versez l’eau sur les fleurs dans le saladier.

Ajoutez le jus de citron. Après refroidissement, couvrez et laissez reposer 4 à 5 jours en remuant une fois par jour.



Inspirez déjà ce parfum magique, sucré, entre litchi et pêche. Gourmand à souhait !

Le troisième jour ajoutez l’acide citrique et régulez la quantité de sucre le dernier jour (je conseille de faire fondre la quantité de sucre souhaitée dans l’eau chauffée pour ajouter la mélasse plutôt que du sucre.





Mise en bouteille

Filtrer avec une passoire fine ou un linge. Si vous n’avez pas d’entonnoir, fabriquez-en un : j’ai déniché un paquet de sucre vide, coupé l’angle et approché le bec verseur des bouteilles. Pour les bouteilles, j’ai mis de côté des bouteilles de bière qui ont un bouchon refermable et hermétique. Important : Ne remplissez pas vos bouteilles jusqu’au goulot, laissez au moins 6 cm d’espace pour éviter que les bouteilles n’explosent. Dans tous les cas, ouvrez doucement car le mélange fermente et il y a du gaz enfermé.






Enjoy et merci beaucoup la nature!








*où et quand trouver le sureau : je l’ai trouvé en bord de rivière et en forêt, il est partout en France ! Dès la mi-mai selon les régions et au mois de juin en Ile-de-France.

**comment le reconnaitre : c’est un arbuste, vous devrez lever la tête pour le trouver. Les fleurs sont blanches, minuscules et lorsqu’elles sont à maturité elles s’inclinent vers le sol.

***variante au sirop, la limonade : mettre moins de sucre, laisser macérer plus longtemps au soleil ou dans une pièce chaude, les fleurs vont fermenter et la boisson va se gazéifier.

****Petite histoire du sureau : c’est la boisson préférée au Danemark, le hyldeblomst qui se trouve partout, sous toutes les formes et dans toutes cartes des bars. Goûtez et vous verrez pourquoi !!!

*****Propriétés : il est riche en antioxydant et a des propriétés sudorifiques.